Qui sommes nous ?

Les CS, alias CS&CS, alias Caroline et Christian, alias K’ro et CriCri
et pourquoi pas
“Couple Supers Copains Souriants Crapahutant Sur Camion Surprenant”

Difficile de se définir, nous avons donc laissé la parole aux amis. Nous pensons que certains ont été vraiment trop élogieux, mais nous avons décidé de mettre en ligne, en vrac, tout ce que nous avons reçu pour remercier ceux qui se sont prêtés au jeu… Voilà donc comment nous sommes perçus par nos amis :

  • Définir l’indéfinissable, pas facile ! Alors sans réfléchir, je dirai « Christian et Caro, ces aventuriers insatiables de connaissance ».
  • Un retour à l’insouciance de la jeunesse à l’âge d’être des grand parents ! Mais bien dans la continuité des escapades antérieures…
  • Continuation… Sagesse
  • No limit ! ou comment de l’exceptionnel au quotidien. Et oui… quand le commun des mortels se fait toute une montagne d’inviter 4 personnes, à moins de 50, K’ro, elle est déçue. Quand on met toute une énergie à préparer une balade, K’ro, elle pense ascension… Quand on pense voyage, K’ro, elle pense… tour du monde … et … comme ci c’était trop simple … avec ses copains sur le dos…
  • Septembre 1986 dans la banlieue sud de Paris. Je débute dans un nouveau boulot. Je gare ma 103 Peugeot sur le trottoir devant la boite qui va m’employer. Mon deux roues semble bien minable à côté d’la moto « énorme » qui prend déjà toute la place. J’me dis : « le type qui conduit ça fait peut-être partie de mes futurs collègues ». Dans la matinée je fais la connaissance de l’équipe avec laquelle je vais travailler. Et là, une petite nana, Caroline. Elle semble déjà connaitre tout le monde. Elle a l’air à l’aise. On parle quelques minutes. La journée se termine. Je rejoins ma bécane en compagnie d’la p’tite frisée avec qui j’ai discuté. Je monte sur mon « bolide ». Caro, elle, enfourche son monstre Japonais. Y’a des moments comme ça où on se sent ridicule…
  • Caro et Christian quand ils partent sur un projet, ils s’investissent à fond et pas à moitié. Tout est minutieusement étudié et avant tout c’est un projet personnalisé et passionné. Chacun y met son style et les débats s’enflamment pour savoir comment on va la manger cette planète. Ah ! pas facile de choisir sa destinée dans un monde aussi vaste. Finalement, et quoiqu’il arrive, ils partiront tous les deux comme des nomades ou un escargot qui ne sait pas ce qu’il va trouver au bout de son chemin. Mais c’est ça l’aventure.
  • Aisance et maîtrise quelque soit leur mode de déplacement : à ski, à vélo, à moto, à pied, en bateau, en pickup, en helico… avec des palmes, des crampons, des chaussons, des sorels,… toujours la pêche ! Alors on ne se fait pas trop de souci en MAN !!!
  • Energique, généreuse, entière, aventurière, extraordinaire, solaire, fidèle, attachante … Caro fédère, partage, entraine, organise, ose, s’entête, rouspète, « centripète » et, qu’il soit proche ou lointain, exerce sur son entourage l’irrésistible et définitif champ gravitationnel qui est le propre d’une belle personne.
  • K’ro, une fille pétillante, pleine de joie et de bonne humeur. Intègre, généreuse et fidèle en amitié. Vivant les choses intensément et pleinement, sans demie-mesure. Amoureuse des grands espaces, de la nature brute et des hommes qui y vivent.
  • Caroline, ma grande cousine aventurière, sportive, toujours active, j’aime chez elle sa soif des autres, son plaisir à discuter entre amis autour de bons repas, ses choix de femme libre… Avec Christian ils ont en commun la simplicité des relations et des moments de partage. Avec eux, on peut parler de tout, sans filtre, avec authenticité.
  • Elle eXceL. Lui XXL. Et tous deux eXceLLents.
  • K’ro, la pire équipière d’expé indispensable, sans elle le voyage est insipide, pas d’ennui, pas d’immunité en montagne avec elle, engueulades et rires garantis.
  • Toujours intéressés par les autres et le monde, K’ro et Christian vont pouvoir vivre leur idéal dans ce projet.
  • « L’amour est comme le vent, on ne sait pas d’où il vient ». Honoré de Balzac.
  • « L’idéal est pour nous ce qu’est l’étoile pour le marin. Il ne peut être atteint, mais demeure un guide. »A. Schweitzer.

Et pour finir, la voie de la sagesse…

  • Faire du vélo est d’une simplicité naturelle… une fois que l’on sait faire ! mais expliquer avec les lois de la physique comment c’est possible, est d’une difficulté extrême. Ne parlons pas du tandem ! un pilotage solidaire souple… où les talents de cavalière de Caro ne sont utiles que pour borner le parcours et garder l’objectif. Je comprends le réalisme technique de Christian qui lui a fait choisir d’avancer sur 4 roues… C’est le moment de travailler sur la suspension de l’attelage, pour amortir les chaos du parcours. Il pourra garder le nord sans rien perdre de son délicieux accent du sud. Qu’un circuit défectueux soit à refaire, même s’il manque un composant, il trouvera ce qu’il faut au magasin de l’humour. La générosité du geste et la volonté d’aboutir de Caro feront le reste, pour assurer une bonne moisson d’images et d’amitié en mouvement.